Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Deepfakes - Des détournements pornographiques puis politiques.

Deepfakes - Des détournements pornographiques puis politiques.

Le 15 janvier 2019
Deepfakes - Des détournements pornographiques puis politiques.

Après la démocratisation via l’accès et l’ergonomie de nouveaux logiciels, il est aujourd’hui relativement facile de transformer numériquement non seulement les images mais également les vidéos notamment les visages et discours de personnes. C’est ainsi qu’à partir d’une vidéo existante, il est possible d'incruster les traits d’une personne dont on dispose de photographies.

Dans la continuité des mesures liées au contrôle des fausses nouvelles, il apparait nécessaire d’être particulièrement vigilant à ces nouvelles formes de contenus qui, faute de vigilance, pourrait avoir des conséquences dramatiques. Outre les utilisations humoristiques, de nombreux internautes ont pu expérimenter l’utilisation de contenus trafiqués afin de dénigrer ou décrédibiliser des personnalités notamment politiques.

Tandis que le législateur a récemment voté une nouvelle encadrant les fake news, plusieurs élus américains ont exigé d’intégrer ce nouveau système dans la liste des menaces contre la sécurité nationale. Une possible désinformation liée à la manipulation des images, même temporaire, peut avoir des implications très importantes, en particulier en période électorale.

Seule une sensibilisation du public corrélée à la mise en place de contre-mesures déjà envisagées par les acteurs de l'Internet – signature numérique des vidéos d'origine, outils IA de détection de contenus falsifiés, etc. - permettrait de contrôler efficacement les dérives de ces nouvelles formes de communication.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités