Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > E-sport & compétitions de jeu vidéo : le piège des professionnels face au RGPD

E-sport & compétitions de jeu vidéo : le piège des professionnels face au RGPD

Le 09 juillet 2020
E-sport & compétitions de jeu vidéo : le piège des professionnels face au RGPD

Récemment encadrées par les dispositions de la Loi pour une République Numérique du 7 octobre 2016 et codifié dans les Code du Travail et Code de la sécurité intérieur, les compétitions de jeu vidéo ou « E-sport » correspondant à une confrontation, à partir d'un jeu vidéo, au moins deux joueurs ou équipes de joueurs pour un score ou une victoire. Supposant par principe la présence physiques des joueurs et dans certaines conditions par voie dématérialisée, l’E-sport est généralement diffusé en masse sur les plateformes de contenus audiovisuelles tel Twitch ou YouTube et dans certains cas des chaines de télévision. Fort de ses milliers de joueurs et millions de spectateur, le développement économique considérable de ce secteur n’a cessé depuis quelques années d’intéresser de plus en plus d’acteurs des médias et du numérique.

Dans le prolongement des problématiques juridiques touchant le monde du jeu vidéo, la tenue de ces compétitions d’un nouveau genre impose une vigilance particulière vis à vis des différentes obligations légales notamment en matière de données personnelles.

De fait, chacun des acteurs d’un tel évènement - l’éditeur propriétaire du jeu vidéo, les équipes engageant les joueurs, l’organisateur de l’évènement et le(les) diffuseur(s) – est tenu de s’assurer du respect des conditions de licéité du traitement des données des personnes.

Pour rappel, il faut impérativement une information claire sur les modalités de collecte, de traitement, sécurisation des données et de leurs finalités, ainsi que la mise en place effective du droit d’accès, de modification et de suppression. Dans le cadre d’une ré-exploitation de ces bases de données à des fins commerciales, la base de données entière pourrait être affectée par des données « hors commerce » annulant tout acte de cession ou d’exploitation la concernant.

De même, il importe également de se conformer aux obligations particulières du RGPD en matière de mineurs, compte tenu de la présence de très nombreux enfants, joueurs ou public. Soumis selon leur âge à l’autorité parentale, l’article 8 du Règlement rappelle que les conditions les règles spécifiques en ce qui concerne leurs données à caractère personnel, moins conscients des risques, des conséquences et des garanties concernées et de leurs droits liés au traitement des données à caractère personnel.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités