Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Esport - 250 000 € pour le vainqueur d'une compétition d'un jeu de gestion agricole

Esport - 250 000 € pour le vainqueur d'une compétition d'un jeu de gestion agricole

Le 30 janvier 2019
Esport - 250 000 € pour le vainqueur d'une compétition d'un jeu de gestion agricole
Un simulateur d’exploitation agricole créé sa propre compétition esport avec une dotation de 250 000 € pour les vainqueurs.

Les compétitions de jeux vidéo – Esport – poursuivent leur expansion commerciale et culturelle notamment ces dernières années via la création d’équipes esportives dédiées. Si certains jeux vidéo iconiques étaient destinés à bénéficier une communauté de joueurs et spectateurs pour l’organisation de tournois, des titres plus originaux commencent également à s’intégrer dans l’esport. Tel est le cas de Farming Simulator.

Farming Simulator - Une franchise bénéficiant d'une communauté de joueur sérieuse

Farming Simulator est une série de jeux vidéo de simulation développés par la société suisse Giants Software et édités par la société française Focus Home Interactive. Ces jeux simulent la gestion agricole d'une ferme en permettant l'élevage d'animaux, l'agriculture au sein d'une ferme, la vente des récoltes ou encore la sylviculture

Cette franchise existante depuis 2008 bénéficie d’une communauté considérable, l’édition 2019 rassemble aujourd’hui plus d’un million de joueurs après un seul mois de commercialisation. Ce chiffre considérable et répétitif pour l’ensemble des titres de la franchise place Farming Simulator parmi les rares jeux éligibles à une organisation de compétition. De fait seuls les jeux vidéo bénéficiant d’une large communauté peuvent intégrer le modèle économique de l’esport.

Des enjeux financiers sérieux

Après une première expérimentation en 2018 baptisé « Farming Simulator Championship », Giants Software, l’éditeur du jeu, a annoncé le 23 janvier dernier la création d’une ligue compétitive professionnelle offrant aux équipes victorieuse une cagnotte globale de 250 000 €. Dix tournois organisés à travers l’Europe notamment à Gamescon et la Paris Games Week, des partenariats avec des équipementiers informatiques - Logitech et Intel-, et une dernière version du jeu vidéo en guise de promotion.

L’un des objectifs de l’éditeur est d’attirer un nouveau public au sein de la communauté esport qui a représenté un marché de 906 millions de dollars en 2018, partagé entre les investissements de sponsors, publicité et droits de rediffusion.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités